Hatha Yoga

 

Se reconnecter…mais a quoi?

IMG_3460 - CopieDans notre société occidentale actuelle, tout va très vite: les dérives d’une idéologie de la consommation effrénée substituent aux réels besoins des désirs factices, la croissance déraisonnée accélère nos rythmes de vie. Les besoins physiologiques sont de moins en moins respectés, nous oscillons entre sous-régime et sur-régime: manque d’exercice physique, stations assises plusieurs heures par jours devant des écrans, perte de sens , manque de sommeil et de lumière, alimentation dénaturée, stress chronique.

Il est facile de se laisser entraîner dans cette spirale. L’utilisation rapide des médicaments taisent les maux du corps et de l’âme, mais ne font que masquer les symptômes.

Beaucoup de personnes ont la sensation que leur vie leur échappe, et sentent confusément que « quelque chose ne va pas ». La souplesse et la joie de vivre de leur enfance diminuent progressivement, tandis que s’éloigne la connexion avec leur voix intérieure. Elles  ressentent le besoin de s’accorder un temps de pause où se reconnecter avec soi-même. Le Yoga y répond formidablement. Il agit sur toutes les sphères de l’individu: physique, mentale, émotionnelle. Il insuffle énergie, liberté et sérénité.


vers L’UNITÉ

Le Yoga a été élaboré en Inde il y a plusieurs millénaires. C’est l’un des six Darshana, grandes écoles philosophiques de la pensée indienne, dont les fondements ont été retranscris dans le texte fondateur des « Yoga Sutras » de Patanjali. Le mot yoga vient de la racine sanskrite « jug » signifiant « joindre ». Le yoga est une pratique vivante, bien implantée de nos jours, comprenant une chaîne ininterrompue de transmission enrichie et adaptée au fil des générations. Les pratiques ancestrales ont été adoucies et adaptées à nos corps d’occidentaux, mais comme elles parlent au cœur de l’homme, elles nous concernent tous.

IMG_3241 - CopieIl est important de définir ce qu’est le Yoga, peut-être en commençant par dire ce qu’il n’est pas: le yoga n’est ni une gymnastique (même si le corps est mis en jeu), ni une religion (même si l‘essence de la discipline est profondément spirituelle), ni une thérapie (même si la pratique est un puissant révélateur).

Le Yoga est une philosophie de l’expérience, un vécu concret et palpable qui permet à l’individu de retrouver l’unité entre les différents plans qui le constituent (physique, mental et émotionnel). Cette unité permet à la fois de s’ancrer et de se mettre en mouvement dans le flot de sa vie. La quête de la paix intérieure s’accompagne également d’une recherche plus vaste sur la nature de son existence.


LES 8 PILIERS DU YOGA:


Voici les 8 membres fondateurs du Yoga, présent dans chaque forme de Yoga traditionnel, de manière plus ou moins marquée:

> YAMA : ETHIQUE SOCIALE. Ensemble de codes moraux régissant notre rapport à autrui et à l’environnement; le Yoga, loin d’être une discipline nombriliste, nous ouvre au monde.

> NIYAMA: ETHIQUE INDIVIDUELLE. Ensemble de codes régissant notre rapport à nous-même, pour créer le cadre des processus de transformation positive.

Stock Illustration of Yoga on Mountain> ASANA: POSTURE. Pratique physique. La posture est un moyen, et non un but en soi, pour cheminer en Yoga. « Etre en Asana » signifie « être fermement établi dans un espace heureux » selon les textes. Il est question d’une position du corps dans laquelle il est possible de rester stable, calme et confortable. Toute forme de compétition est exclue, avec soi-même ou avec les autres. L’observation attentive de ses résistances physiques et mentales permet de s’en libérer, installant la détente là où elle est nécessaire, et amenant une disponibilité qui se transpose au quotidien.

> PRANAYAMA: DISCIPLINE DU SOUFFLE. Exercices respiratoires ayant pour but la connaissance et le contrôle du Prana: énergie vitale universelle. La tradition hindoue utilise le mot Prana (la chinoise le Qi). On retrouve dans toutes les traditions cette notion d’une énergie insaisissable, impalpable, inquantifiable. Elle est présente dans l’air que nous respirons, les aliments que nous ingérons. Agir sur elle via la respiration induit une série d’effets positifs et vitalisants sur l’individu.

> PRATYAHARA : RETRAIT DES SENS. Exercices ramenant nos sens vers l’intérieur pour être moins soumis aux sollicitations extérieures, et unifier le mental.

> DHARANA : CONCENTRATION. Exercices visant à maintenir le mental sur un point focal, sans crispations, pour le maintenir en état d’éveil. Prélude à la méditation, qui élargit cet éveil à l’ensemble de ce qui est.

> DHYANA : MEDITATION. L’individu devient sa propre lumière, et c’est avec celle-ci qu’il éclaire son regard sur le monde.

> SAMHADI : UNITE. Il réalise alors que soi (qualité de sujet) et Soi (qualité d’être divin) sont intimement reliés.


Le Hatha-yoga

Le Hatha-Yoga est l’une des formes de Yoga traditionnel. C’est la voie la plus connue en occident. Elle s’est développée sous de nombreuses écoles: Ashtanga Yoga, Iyengar Yoga, Kundalini Yoga, Sivananda Yoga…Ces écoles ont leur façon propre de présenter une séance de Yoga (plus ou moins tonique, précis sur les alignements), mais l’objectif général est le même: développer la conscience du corps et du mental pour libérer le potentiel inné du pratiquant. Le Hatha yoga met particulièrement l’accent sur la pratique d’Asana et Pranayama.

Les autres formes de Yoga traditionnel sont :
> Raja Yoga : Yoga royal ou Yoga du mental, mettant l’accent sur la méditation
> Bhakti Yoga : Yoga de la dévotion comprenant chants sacrés, répétitions de mantra, rituels de révérence, et voyant le divin dans toute la création.
> Karma Yoga : Yoga de l’action désintéressée, qui s’étend à tous les actes de notre vie.
> Jnana Yoga : Yoga de la connaissance ou de la sagesse comprenant la lecture et l’étude des textes traditionnels.


Une voie spirituelle

solaireLe Yoga est une voie spirituelle, un chemin universel de sagesse, une voie d’éveil et de croissance permettant l’élévation de la conscience, et qui passe nécessairement par le corps.

Nous allons y chercher notre Essence: ce qui nous relie en tant qu‘êtres vivants, cette force de vie à l‘origine de la création, celle qui est au cœur de la matière, qui lui donne forme et mouvement.

Cette Essence peut être nommée de multiples façons: le divin, l’univers, le cosmos, le grand tout, le constructeur, l’intelligence sensible, l‘énergie créatrice, etc…


 

VINIYOGA

visage-bouddhas-blanc - CopieLa lignée qui m’a été enseignée est la lignée de Madras, enseignée par S.T. Krishnamacharya à son fils T.K.V Desikachar au siècle dernier: on l’appelle le Viniyoga. (S.T. Krishnamacharya a également enseigné à S.K Pattabhi Jois et B.K.S Iyengar, fondateurs respectifs de l’Ashtanga et de l’Iyengar).

Les séances sont conçues pour s’intégrer, comme une tranche de vie, au quotidien. Elles sont animées par un Bhavana: une intention, et soutenues par un Vinyasa: une progression. Le Viniyoga respecte l’individu dans son évolution, s’adapte toujours à ses besoins et capacités, et non l’inverse.

Leur construction est organisée autour d’une posture principale, avec des postures de préparation et une ou deux contre-postures. Les séances peuvent être dynamisantes, équilibrantes ou apaisantes, et le Pranayama viendra soit dans la continuité de cette tonalité, soit à l’inverse la tempérer.

Je suis présente pour proposer une série d’expériences reliées dans le tout cohérent de la séance, à la manière d’un voyage, afin que chacun y trouve ce qui lui correspond. Si l’ouverture et l’accueil sont au rendez-vous, progressivement le Yoga peut se révéler à vous, dans toute sa profondeur et sa richesse.


 

régularité et persévérance

flower-chakra-mandala-gabriel-sampad

Toutes les motivations sont justes pour découvrir le Yoga: assouplir son corps, retrouver une oasis de détente, ou bien encore réapprendre à respirer. J’anime mes cours dans un esprit de bienveillance. Chaque personne étant unique, son évolution sera donc unique également. Rythme lent ou rapide, tout le monde s’attend pour se remettre au diapason entre chaque posture. L’évolution au sein d’un groupe permet d‘être porté par la présence et l’énergie collective. 

Les séances sont construites selon une progression sur l‘année, c’est pourquoi la régularité est très importante, dans la mesure de ses possibilités et emploi du temps, une séance par semaine étant un minimum. Une pratique assidue accroît considérablement le bien-être au quotidien, et inscrit dans l’être une mémoire durable. Impossible toutefois de forcer sa vitesse d’évolution. Le Yoga est aux antipodes de l’idéologie ambiante du « tout, tout de suite ». Il n’est pas une discipline qui se « consomme » ou qui donne du résultat immédiat.

Les premières séances peuvent être déroutantes. Le corps ne répond pas aux consignes de l’enseignant, il n’est pas aussi souple/fort qu’on le voudrait, la respiration n’est pas aussi longue/fluide que celle qui est proposée. Les pensées accaparent notre écran mental, dissolvant la concentration. Nous nous jugeons négativement, nous exigeons, et nions parfois nos besoins réels. Il est utile de faire preuve de beaucoup de patience et d’écoute. Les notions de lâcher-prise, de détachement, de contentement, sont des clés que nous allons apprendre à utiliser.


 

Comment se déroule un cours type ?

IMG_3447 - Copie> UN TEMPS DE DÉTENTE et de respiration consciente pour s’intérioriser et rentrer dans le temps de la séance, qui se veut une oasis rassurante au sein de laquelle on peut s‘abandonner en toute confiance.

> LA PRATIQUE DES ASANAS (POSTURES): debout, assis, couché, celles-ci sont effectuées dans la lenteur, la fluidité, l’harmonie du geste avec la respiration. On distingue la prise en dynamique (dans le mouvement) et en statique (dans l’immobilité).

Une séance comprend chacune des 5 familles principales de postures. Ces familles sont les suivantes: Etirement, Flexion latérale, Torsion, Flexion avant, Extension. Les 3 familles secondaires sont également abordées: Equilibre, Appui, Inversion. Ces classifications permettent de construire une séance complète qui fait travailler la colonne vertébrale dans toutes ses possibilités, et avoir une palette de sollicitations physiques variées, entraînant à la fois renforcement et souplesse musculaire.

> UN TEMPS DE RELAXATION allongée au sol: moment d’intégration et de ressourcement. (relaxation dynamique, Yoga Nidra)

> LA PRATIQUE DU PRANAYAMA (DISCIPLINE DU SOUFFLE): travail spécifique sur la respiration, qui agit suivant différentes modalités: apaisant, dynamisant ou équilibrant.

> UN TEMPS DE MÉDITATION: l’assise silencieuse s’installe tout naturellement à la fin d’une séance. Le corps et le mental ont été invités à s’apaiser pour laisser émerger cette présence pure au moment présent, qui s‘est déjà manifestée et aiguisée pendant les postures, et prend maintenant une importance toute singulière. L’état méditatif consiste à être dans une expérience directe avec ce qui est, sans filtre aucun.

Cette état de plénitude ou rien n‘est dissocié, dont nous avons tous fait l’expérience, nous est rendu plus difficile depuis que nous sommes rentrés dans une vie de matière remplie de dualité et de séparations. Mais rien ne nous empêche de le retrouver, et de nous y connecter de plus en plus souvent.

> LE CHANT D’UN MANTRA pour clore la séance.

> NAMASTE Je salue le divin en toi…


 

Les bénéfices :

IMG_3524 - Copie> La re-découverte d’une respiration complète et lente et toutes ses conséquences positives sur le corps et le mental (meilleur maintien, oxygénation générale, gestion de ses émotions, clarté d’esprit).

> Un corps à la fois assouplit et renforcé, la colonne vertébrale travaillée dans toutes ses possibilités, étirée et redressée, une amplitude de mouvement retrouvée.

> Un ré-équilibrage nerveux et endocrinien, une meilleure coordination, concentration, mémoire.

> Cultiver la confiance en soi, la bienveillance, combattre les états de stress et de fatigue chronique.

> Retrouver l’équilibre dans toutes les facettes de notre vie, se délester de ce qui nous entrave, se recentrer sur l’essentiel.

> Améliorer les fonctions physiologiques: sommeil, digestion, élimination.

> Se reconnecter à sa vérité profonde, s’ouvrir à la pleine conscience.

Publicités